Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MERLIMONT, MEMOIRE & PATRIMOINE

Histoire de poilus : Pierre BOUCHART (1883 - 1916)

 

Pierre, Nicolas, Jean-Baptiste, Joseph BOUCHART voit le jour le mercredi 31 octobre 1883 à 3h à Merlimont.

Il est le fils légitime de Pierre, Nicolas BOUCHART, marin, âgé de 60 ans et de Marie, Pauline FOUMANOIR, âgée de 34 ans.

Sont présents lors de la déclaration de naissance:

Laurent, Jean-Baptiste DAUBREGE (Officier d'état civil)

Pierre, Nicolas BOUCHART (Déclarant)

François BILLU (Présent), 49 ans, domestique

Jean dit Claude WACONGNE (Présent), 36 ans, marin

 

Pierre sera douanier.

Il s'unit avec Flore, Désirée, Madeleine VINCENT (1885-), Couturière, la fille légitime de Vincent, Joseph, Jean-Baptiste, Apollinaire VINCENT (1866-1898) et de Marie, Désirée, Augustine BREVIER (1869-)

Ils se marient  le samedi 13 octobre 1906 à 10h à Merlimont.

Sont présents lors de leur mariage:

Camille DELACROIX (Officier d'état civil)

Raymond THUILLIER (Témoin), 28 ans, facteur, frère de l’époux

Eugène FOURMANOIR (Témoin), 55 ans, retraité de la marine, oncle de l’époux

Adolphe GUILBERT (Témoin), 55 ans, cultivateur, ami de l’épouse

Jean-Baptiste TROUDE (Témoin), 54 ans, marin, oncle de l’épouse

 

Parcours militaire:

Matricule de recrutement: 2047

N° 77 de tirage dans le canton de Montreuil.

Classe de mobilisation: 1903

En 1903, bon pour le service mais dispensé: fils unique de septuagénaire.

Incorporé au 147ème régiment d'infanterie à compter du 14 novembre 1904.

Arrivé au corps le même jour sous le matricule 7937 et soldat de 2ème classe.

Certificat de bonne conduite accordé.

Passé dans la disponibilité de l'armée active le 23 septembre 1905.

Passé dans les affectations spéciales (Douanes de Boulogne) le 19 janvier 1906 jusqu'au 20 novembre 1914.

Convoqué au 8ème régiment d'infanterie, arrivé au corps le 29 novembre 1915.

Passé au 115ème régiment d'infanterie le 28 décembre 1915 sous le matricule 016446

Nommé caporal le 11 mars 1916.

Tué à la main de Massige (Marne) le 2 juin 1916.

Citation a l’ordre de l’armée :

Gradé d'une énergie indomptable. A résisté le 2 juin 1916, en Champagne toute une journée dans un poste avancé, à un bombardement des plus violents.

Mortellement blessé à son poste de combat par une torpille.

 

Décorations: Croix de guerre avec palme à titre posthume.

                       Médaille militaire à titre posthume (J.O du 4 octobre 1920)

 

La Main de Massige

 

Tranchée allemande prise en Avril 1916

 

Pierre Bouchart perdit la vie, en tentant de prendre les dernières possessions allemandes de la Main de Massiges.

 

 

Sources: Etat civil de Merlimont

                Ministère des armées

                Bibliothèque Nationale de France 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article