Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MERLIMONT, MEMOIRE & PATRIMOINE

Histoire de poilus: Anatole GUILBERT (1888 - 1915)

 

Anatole, Louis, Célestin GUILBERT voit le jour le samedi 24 mars 1888 à 23h à Merlimont.

Il est le fils légitime de Jules, Victor, Adolphe GUILBERT, cultivateur, âgé de 27 ans et de Adeline, Eugénie WACONGNE dite Adolphine, âgée de 33 ans.

Sont présents lors de la déclaration de naissance:

Laurent, Jean-Baptiste DAUBREGE (Officier d'état civil)

Jules, Victor, Adolphe GUILBERT (Déclarant)

Joseph GUILBERT (Présent), 55 ans, meunier

François MERLIN (Présent), 31 ans, instituteur

 

Anatole sera cultivateur.

 

Il s'unit avec Sidonie, Marie, Élisa WADOUX (1891-), la fille légitime de Elie, Antoine WADOUX et de Adolphine, Marie TROUDE.

 

Ils se marient  le mardi 9 juin 1914 à 10h à Merlimont.

Sont présents lors de leur union:

Camille DELACROIX (Officier d'état civil)

Joseph GUILBERT (Témoin), 55 ans, cultivateur, oncle de l'époux

Léopold MACQUEL (Témoin), 57 ans, oncle de l'époux.

Clotaire VINCENT (Témoin), 41 ans, marin, cousin de l'épouse.

Alfred REVEILLON (Témoin), 48 ans, douanier, oncle de l'épouse.

Parcours militaire:

Classe de mobilisation: 1908.

Matricule de recrutement: 1018.

 

Incorporé au 33ème régiment d'infanterie à compter du 4 octobre 1910.

Arrivé au corps le même jour sous le matricule 2033 et soldat de 2ème classe.

Nommé soldat de 1ère classe le 27 juillet 1911.

Certificat de bonne conduite accordé.

Passé dans la disponibilité de l'armée active le 27 septembre 1912.

Rappelé à l'activité, décret de mobilisation générale du 1er août 1914.

Incorporé au 233ème régiment d'infanterie, 20ème compagnie à Arras.

Arrivé au corps le 4 août 1914 sous le matricule 03664.

Nommé caporal le 21 septembre 1914.

En subsistance à la compagnie hors rang du 233ème d'infanterie du 16 janvier 1915 au 27 février 1915.

 

Tué le jeudi 7 octobre 1915 à 14h00 à Souain (Marne) - Tranchée de la ferme Navarin.

 

Cette semaine là, ce jour là…..au 233ème R.I

 

D’octobre 1914 à la fin mai 1915, le régiment occupe et organise différents secteurs au sud de REIMS.

Il est embarqué le 31 mai, à destination du Pas-de-Calais.

Le 6 juin, il est réserve du 137ème R.I. qui attaque la ferme TOUT-VENT. Le 11, le 243ème et le 327ème attaquent devant SERRE. Le 13, deux compagnies du 6ème bataillon attaquent à leur tour, et le régiment occupe les tranchées conquises jusqu’au 15 juin.

Après une période de repos et de travaux dans la région d’ARRAS, le régiment est enlevé en autos le 28 août 1915 et transporté dans la SOMME, où il occupe le secteur de LIHONS pendant un mois ; de là, il part pour attaquer DANCOURT, mais contre-ordre est donné la veille de l’attaque, et le régiment est embarqué en chemin de fer le 29 septembre ; il débarque le 30 à CHALONS-SUR-MARNE.

Dès le 2 octobre, il occupe au nord de SOUAIN, les tranchées conquises par d’autres régiments ; le 6 octobre, la 51ème D.I. attaque à son tour ; le 208ème échoue au nord de la ferme de NAVARIN ; il est remplacé par le 6ème bataillon du 233ème qui attaque, mais n’est pas plus heureux : la ligne allemande, que l’on ne voit pas, est fortement organisée et est couverte par un réseau de fils de fer à contre-pente. Le 5ème bataillon relève le 6ème bataillon pour attaquer à nouveau (17ème compagnie à droite et 20ème compagnie à gauche). Une reconnaissance faite par un groupe de volontaires de la 20ème compagnie, à travers le bois J 28, donne des renseignements précis sur la valeur des défenses ennemies. L’attaque n’a pas lieu. Le 14 octobre, le régiment est relevé et embarqué le 16 pour VERDUN.

 

Sources : Etat civil de Merlimont

                 Ministère des armées

                 Archives départementales du Pas de Calais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Paulette Hopital 02/01/2019 16:43

Je découvre ce site, très intéressant, félicitations. Je suis preneuse de la suite

Paulette Hopital 02/01/2019 16:42

Très intéressant, félicitations