Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MERLIMONT, MEMOIRE & PATRIMOINE

Auguste BARDOL et ses frères

Joséphine BARDOL aura un enfant dont le père n'est pas connu :

-Auguste, Alphonse

Auguste, Alphonse BARDOL voit le jour le lundi 21 janvier 1861 à Paris.

 

 Auguste s'unit le samedi 17 septembre 1887 à Merlimont avec Adèle MILLER née à Paris le 18 février 1865, ménagère, la fille naturelle et de Justine MILLER.

 

Sont présents lors de leur union :

Laurent DAUBREGE (Officier d'état civil).

Alexandre FANCHON (Témoin), 27 ans, ami de l'époux

Joseph COULOMBEZ (Témoin), ami de l'épouse

Pierre NOREL (Témoin), 54 ans, ami de l'épouse

Oscar BUCQUET (Témoin), ami de l'époux

 

Ce couple aura trois enfants :

1-Auguste, Alphonse, Joseph né en 1888.

2-Edmond, Paul, Daniel né en 1890.

3-Jean-Baptiste, Alfonse né en 1898.

 

Le 18 août 1888 à 20h naît son fils Auguste. Auguste est âgé de 27 ans.

 

Le 28 novembre 1890 à 4h naît son fils Edmond. Auguste est âgé de 29 ans.

 

Le 24 juin 1898 à 2h naît son fils Jean-Baptiste. Auguste est âgé de 37 ans.

 

Le 25 septembre 1915 son fils Auguste meurt, Auguste est âgé de 54 ans.

 

 

1-Auguste, Alphonse, Joseph BARDOL voit le jour le samedi 18 août 1888 à 20h à Merlimont –

Le Bout d'Erlot.

Sont présents lors de la déclaration de naissance :

Benoît WACONGNE (Officier d'état civil)

Auguste BARDOL (Déclarant), 27 ans

Oscar BUCQUET (Présent), 37 ans, meunier

Joseph COULOMBEZ (Présent), 49 ans, marin

 

Auguste sera marin.

 

Il fait son service militaire en 1908

 

Matricule de recrutement: 1111

Classe de mobilisation: 1907

 

Arrivé au 1er dépôt à Cherbourg le 12 septembre 1908.

Matelot de 3ème classe.

Renvoyé dans ses foyers le 18 décembre 1910, étant réformé pour infirmité ne provenant pas du service par la commission de réforme de Cherbourg.

 

Reconnu apte au service armé par le conseil de révision siégeant à Montreuil sur Mer le 10 décembre 1914.

 

Affecté au 21ème régiment d'infanterie coloniale, 8ème compagnie.

Arrivé au corps le 17 avril 1915 sous le matricule 018921.

 

Tué à l’ennemi le samedi 25 septembre 1915 à Virginy (Marne).

 

Décorations: Médaille militaire à titre posthume (J.O du 18 juin 1919)

             Croix de guerre avec étoile de bronze et palme à titre posthume.

 

2-Edmond, Paul, Daniel BARDOL voit le jour le vendredi 28 novembre 1890 à 4h à Merlimont –

Le Bout d'Erlot.

A sa naissance, il a un frère Auguste, Alphonse, Joseph (né en 1888).

 

Sont présents lors de la déclaration de naissance :

Benoît WACONGNE (Officier d'état civil).

Auguste BARDOL (Déclarant)

Camille DELACROIX (Présent), 23 ans, cultivateur

François MERLIN (Présent), 34 ans, instituteur

 

Edmond sera marin.

 

Il fait son service militaire en 1910.

 

Classe de mobilisation: 1910

Matricule de recrutement: 2166

Degré d'instruction: 3

 

Incorporé le 8 décembre 1910 au 1er dépôt des équipages de la flotte comme matelots de 3ème classe sous le matricule 75601.

Promu matelot de 2ème classe le 1er avril 1912.

Promu matelot de 1ère classe le 1er juillet 1914.

Embarque sur le "Javeline" le 2 août 1914.

Promu quartier maître fusilier le 16 février 1915.

Intègre la flottille des chalutiers de la Manche le 25 février 1915.

Intègre la 5ème escadrille de patrouille le 1er janvier 1917.

Promu second maître fusilier le 1er octobre 1918.

Embarque sur "l'Ancre" le 7 décembre 1920.

Renvoyé dans ses foyers le 8 décembre 1925 et rayé des contrôles de l'activité étant admis à la retraite proportionnelle.

Se retire à Merlimont.

Affecté au 1er dépôt de la flotte.

Rayé des matricules le 25 octobre 1928.

De retire à le Touquet Paris-Plage rue d'Amiens, villa l'Ancre" et réaffecté au 1er dépôt des équipages de la flotte

Nommé maître fusilier le 1er octobre 1935.

Délié de toutes obligations militaires le 1er décembre 1938.

 

Campagne contre l'Allemagne armée en mer du 2 août 1914 au 23 octobre 1919.

Décoration : médaille militaire (J.O du 14 novembre 1928)

 

Edmond s'unit le mardi 4 mai 1915 à Merlimont avec Anna, Jeanne, Émilie QUENNEHEM (1893-), la fille légitime de honoré, marin et de Émilie Martin

 

Sont présents lors de leur union :

Camille DELACROIX (Officier de l’état civil)

Arthur NOREL (Témoin), 45 ans, cultivateur, ami de l’époux

Pauline TROUDE (Témoin), 60 ans, amie de l’époux

Michel WACONGNE (Témoin) 76 ans, cultivateur, ami de l’épouse

Emilia QUENNEHEM (Témoin) 29 ans, sœur de l’épouse

 

Edmond BARDOL est décédé le dimanche 1er novembre 1981, à l'âge de 90 ans, au Touquet-Paris-Plage.

 

3-Jean-Baptiste, Alfonse BARDOL voit le jour le vendredi 24 juin 1898 à 2h à Merlimont.

A sa naissance, il a deux frères: Auguste, Alphonse, Joseph (né en 1888), Edmond, Paul, Daniel (né en 1890).

 

Sont présent lors de la déclaration de naissance :

Joseph GUILBERT (Officier d’état civil)

Auguste BARDOL (Déclarant)

Camille DELACROIX (Présent), 31 ans, cultivateur

Jean-Marie LEGRAND (Présent), 41 ans, instituteur

 

Jean-Baptiste sera préposé des douanes

 

Classe de mobilisation: 1917

Matricule de recrutement: 8

Degré d'instruction: 3

 

Engagé volontaire pour quatre ans le 3 novembre 1916 à la mairie de Boulogne au titre des équipages de la flotte.

Arrivé au 1er dépôt le 5 novembre 1916 sous le matricule 4206/1 et matelot de 3ème classe.

Embarque sur le « Marceau » le 31 janvier 1917

Nommé matelot de 2ème classe le 9 juin 1917.

Embarque sur le « Henri IV » le 1er janvier 1918

Promu quartier maître le 28 septembre 1918.

Reviens sur le « Marceau » le 1er mai 1918

Renvoyé dans ses foyer le 3 novembre 1920 ayant terminé sons engagement de quatre ans.

Passé dans la réserve de l'armée de mer le dit jour.

Se retire à Merlimont.

Certificat de bonne conduite accordé.

Réaffecté au 1er dépôt des équipages de la flotte et classé dans l'affectation spéciale des douanes de Boulogne comme préposé à Calais le 21 avril 1921 (J.O du 13 mars 1921)

Nommé sous brigadier des douanes le 1er juillet 1927.

Versé dans la réserve de l'armée de terre le 15 juillet 1930

 

Cité a l'ordre de l'escadrille pour part qu'il a prise dans l'exécution sous la menace d'aéroplanes et de sous marins d'un très difficile et important travail ayant entrainé la perte d'un sous marin ennemi.

Décoration: Croix de guerre avec étoile de bronze

 

Jean-Baptiste s'unit le samedi 28 janvier 1922 à Merlimont avec Charlotte, Marie-Louise THIRIAT (1903-), la fille légitime de Charles, charron et de Marthe MARTEL

 

Sont présents lors de leur union :

Camille DELACROIX (Officier de l’état civil)

Albert DUCROCQ (Témoin), cultivateur à Wally Beaucamp

Louis QUENNEHEM (Témoin), Chauffeur

 

 

Sources : Etat civil de Merlimont

          Archives départementales du Pas de Calais

          Bibliothèque Nationale de France

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article