Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 MERLIMONT, MEMOIRE & PATRIMOINE

Etienne GUILBERT

 

Etienne, Ernest, Élie GUILBERT voit le jour le mercredi 26 décembre 1877 à 22h à Merlimont.

Il est le fils légitime de Victor, Jean-Baptiste GUILBERT, âgé de 27 ans et de Flore, Léocadie WACONGNE, âgée de 25 ans.

Sont présents lors de la déclaration de naissance :

Benoît WACONGNE (Officier d'état-civil)

Victor, Jean-Baptiste GUILBERT (Déclarant)

Honoré QUENEHEM (Présent), 27 ans, instituteur

Martin DAUBREGE (Présent), 27 ans.

 

Etienne sera cultivateur.

 

Il s'unit le lundi 10 février 1913 à 10h30 à Merlimont avec Marie, Mathilde, Geneviève PETIT (1882-), la fille légitime de Charles, Nicolas PETIT (1846-) et de Geneviève, Élisabeth GUILBERT (1851-)

Sont présents lors de leur union :

Camille DELACROIX (Officier d'état-civil)

Ernest WADOUX (Témoin), 44 ans, ami du marié

Anatole VINCENT (Témoin), 46 ans, cousin du marié

Émile PETIT (Témoin), 69 ans, oncle de la mariée

Jean-Baptiste PETIT (Témoin), 41 ans, frère de la mariée

 

Parcours militaire :

 

Classe de mobilisation: 1897

Matricule de recrutement: 1200

Degré d'instruction: 3

 

Affecté "service auxiliaire" par la commission de reforme siégeant à Montreuil le 30 décembre 1914.

Affecté au 5ème régiment territorial d'infanterie  compté du 21 septembre 1915.

Passé au 7ème régiment territorial d'infanterie le 1er avril 1916.

Passé au 1er groupe d'aviation le 27 mai 1916.

Passé à la 2ème section des commis et ouvriers de l'administration le 22 octobre 1918.

Mis en congé illimité de démobilisation le 14 février 1919 et se retire à Merlimont.

Réaffecté dans la réserve le 1er janvier 1922 au 1er régiment de défense contre les aéronefs.

Affecté au 15ème régiment d'artillerie le 15 mai 1924.

Libéré du service militaire le 10 novembre 1926.

 

Sources : Etat civil de Merlimont

                Archives départementales du Pas de Calais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cécile Miotti 09/04/2021 06:28

On aimerait en savoir plus sur tous ces poilus revenus de cet enfer.